Digital

7 Métiers du Digital recherchés en entreprise

Mélusine Sorgato Published on 2020-11-16

Le secteur du numérique ne cesse d’évoluer et de se complexifier. Très actif sur le marché de l’emploi, c’est un domaine qui se développe rapidement. Découvrez 7 métiers du digital en vogue aujourd’hui et pour lesquels les entreprises recrutent


1. Consultant SAP, métier du digital entre technicité et qualité relationnelle

Le consultant ou technicien SAP est expert du progiciel intégré éponyme, ou système de gestion centralisée des données. 

  • Missions : 

Le rôle d’un tel technicien est multiple. Au préalable, il analyse les besoins des entreprises désireuses d’installer le progiciel, détermine les fonctionnalités à intégrer et doit parfois en concevoir de nouvelles lorsque cela s’avère nécessaire. Sa mission est ensuite d’accompagner la mise en place du progiciel SAP auprès des différentes équipes concernées et former les utilisateurs. En cas de problème, il peut aussi intervenir en tant que support technique. 

  • Compétences : 

Au-delà de compétences techniques indispensables au consultant SAP, dont notamment une maîtrise pointue du progiciel, il doit posséder une capacité élevée d’analyse des besoins et être en mesure de s’adapter rapidement. Le métier requiert également des qualités humaines et relationnelles telles que l’écoute, la communication ou la pédagogie. 

  • Salaire : 

Concernant le salaire de ce métier du digital, un consultant junior percevra en moyenne 35 000 € brut par an. 


2. Développeur Salesforce, un métier de la programmation hautement spécialisé

Salesforce est un logiciel spécialisé dans la gestion de la relation client (CRM). Le développeur est donc un expert de ce logiciel. 

  • Missions :

Son rôle est celui d’un programmateur. Il doit être en mesure d’analyser, de comprendre et de répondre aux besoins de chacun de ses clients souhaitant utiliser la plateforme Salesforce. À partir de cette analyse, il conçoit et développe des solutions personnalisées en implantant dans le logiciel des fonctionnalités spécifiques. Il peut aussi lui être demandé d’améliorer les fonctions déjà existantes. Enfin, pour que chacun de ses clients soit en mesure d’utiliser les nouveaux éléments programmés par ses soins, il peut être conduit à assurer des formations techniques. 

  • Compétences :

Un développeur Salesforce doit maîtriser parfaitement les langages de programmation Apex et Lightning. Le métier nécessite une extrême minutie ainsi que la capacité à travailler de manière autonome. Le développeur doit faire preuve de qualités humaines et de pédagogie.

  • Salaire :

En moyenne, un développeur salesforce débutant touche 35 000 € brut par an.


3. Le data analyst, un spécialiste du Big Data

Parmi les nouveaux métiers du digital, celui de data analyst est devenu un incontournable. Avec l’avènement du Big Data, son rôle est aujourd’hui essentiel pour les grandes entreprises. 

  • Missions : 

Elles consistent en l’analyse précise des multiples données amassées par la compagnie qui l’emploie. Ces informations peuvent concerner à la fois les clients, la concurrence, les produits ou la performance. Le data analyst traite ces différentes données et rend des rapports qui permettront aux entreprises d’améliorer ou d’adapter leurs pratiques et stratégies. Il possède donc un métier clé, sur la base duquel repose un grand nombre de décisions capitales pour la croissance de la compagnie. 

  • Compétences :

Les compétences requises pour exercer cette profession sont nombreuses. Le data analyst doit connaître le langage informatique, maîtriser les outils d’analyse du web, l’anglais et savoir établir des statistiques fiables. Concernant les softs skills, le métier nécessite de la minutie, de la rigueur, une excellente capacité d’analyse et de synthèse ainsi que le sens de l’écoute et de la pédagogie. 

  • Salaire :

Le salaire moyen du data analyst en début de carrière est de 35 000 € brut par an. 


4. Développeur web : un des principaux métiers du digital 

Dans les métiers du digital qui recrutent, plus précisément dans le secteur de l’informatique, la profession de développeur web est très recherchée. 

  • Missions : 

Son rôle est de concevoir des sites internet, généralement à partir d’un cahier des charges remis par le client qui l'emploie. Il doit développer les fonctionnalités correspondantes aux besoins exprimés par son client. Une fois le site web créé et avant la mise en ligne, il s’assure, par une série de tests, que celui-ci est fluide et ne présente aucun bug. Il doit parfois se charger de former à l’utilisation du site. Il peut également se voir confier le rôle de support technique. 

  • Compétences :

En termes de compétences techniques, le développeur web doit avant tout maîtriser les principaux langages informatiques, tels que le HTML ou le JavaScript, ainsi que les CMS. Il doit posséder de solides connaissances en anglais, et assurer une veille quotidienne des dernières pratiques de son métier (celui-ci évoluant très rapidement). Enfin, il est nécessaire qu’il dispose d’une bonne capacité de communication orale et écrite. 

  • Salaire :

Le salaire du développeur web débutant est d’environ 25 000 € brut par an. 


5. Développeur Android ou développeur IOS, des métiers du digital très proches

Android et IOS sont des systèmes d'exploitation pour mobiles, respectivement développés par Google et Apple. 

  • Missions :

Les rôles du développeur Android et IOS sont similaires. Tous deux doivent concevoir des applications spécialisées pour les tablettes et les smartphones. Toutefois, l’un travaille sur Android et l’autre IOS. À l’image du développeur web, leurs missions recouvrent la création d'applications, les tests de fonctionnements ainsi que le support technique requis pour les différentes mises à jour ou en cas de problèmes ultérieurs à la mise en ligne. Ils travaillent généralement en collaboration avec un chef de projet qui oriente leurs actions. 

  • Compétences :

Les développeurs d’application doivent maîtriser les compétences propres au système d’exploitation qu’ils utilisent. Ainsi le développeur Android doit-il connaître un langage de programmation spécifique (Java et Kotlin) et savoir utiliser les différents outils de ce système. Le développeur IOS quant à lui devra maîtriser le langage Swift et Objective C, et les outils de travail d’Apple. 

  • Salaire :

En début de carrière, le revenu moyen est de 35 000 € brut annuel. 


6. Product Owner, le nouvel « IT » des entreprises

Dans les métiers du digital, le Product Owner (PO) est un chef de projet numérique. Il conduit la réalisation d’interfaces numériques, telles que des sites web, en appliquant la méthode Agile. Il coordonne la conception du produit en faisant le lien entre les besoins des clients et les équipes de travail (technique, marketing et design). 

  • Missions :

Représentant les clients, le PO est responsable du produit qui leur sera livré. Il doit donc formaliser avec précision leurs attentes afin d’orienter les différentes équipes de travail dans la conception du produit. Il est également chargé d’analyser la concurrence. Il s’occupe de découper le projet en plusieurs phases d’action à mener et supervise chacune d’entre elles en s’assurant que tout se déroule selon les attentes du client, et ce jusqu’au rendu final.

  • Compétences :

Le Product Owner doit posséder des compétences techniques informatiques et maîtriser la méthodologie Agile. Concernant ses qualités personnelles, il est indispensable que le PO soit un leader. Gestionnaire du projet et des équipes, il doit disposer d’un excellent sens de l’organisation, être rigoureux et savoir négocier. Enfin, pour mener à bien ses missions, il doit être à l’écoute et avoir une grande aisance relationnelle. 

  • Salaire : 

Le salaire moyen d’un PO débutant avoisine les 40 000 € brut annuel. 


7. UX/UI designer, des métiers du digital à la fois techniques et marketing

Généralement considéré comme une évolution du métier du webdesigner, le UX/UI designer est chargé de l’expérience utilisateur (UX) et/ou de l’interface utilisateur (UI). Attention : bien que fréquemment associés, les spécialistes de ce domaine ont en général plus de connaissances dans l’une ou l’autre des deux options. 

  • Missions :

Le rôle de l’UX designer est de concevoir des interfaces numériques en se concentrant essentiellement sur l’expérience utilisateur, c’est-à-dire qu’il va optimiser la plateforme afin de la faire correspondre aux besoins des usagers. Il doit donc analyser ces besoins et les enjeux du projet, réaliser des études et des tests auprès des utilisateurs et faire les ajustements nécessaires, concevoir des textes en utilisant le storytelling, mesurer l’efficacité des actions menées… Le tout en intégrant l’image de marque de l’entreprise qui l'emploie.

Le rôle de l’UI designer est d’améliorer l’interface numérique en la rendant plus intuitive, tout en respectant l’identité de marque de l’entreprise et les bonnes pratiques du design. Ce travail se fait en amont de celui de l’UX. 

  • Compétences : 

Ces métiers du digital recoupent plusieurs domaines. Les UX/UI designer doivent notamment maîtriser, en plus des compétences techniques liées à la construction d’interface, certains langages de programmation (HTML par exemple) et les outils de PAO (tel qu’InDesign). Enfin, ils doivent avoir un grand sens de l’observation et de l’analyse, être capables de travailler en équipe, et posséder un intérêt pour l’étude des comportements. 

  • Salaires :

Le revenu brut annuel moyen d’un UX/UI designer est de 35 000 €.



Photo by Christopher Gower on Unsplash


Les métiers du digital voient leur succès augmenter d’année en année. Vous êtes expert dans l’un de ces domaines et cherchez votre prochain emploi ? Rendez-vous sur notre plateforme pour découvrir notre sélection d’offres 100 % spécialisées dans le numérique. 

Ce petit guide des métiers du digital vous a été utile ? Rejoignez-nous sur LinkedIn pour suivre nos actualités. 





Mélusine Sorgato Published on 2020-11-16
Image placeholder

Poursuivre la lecture

Encore plus d'articles de Happy Hire

Recrutement 2020-11-02 Comment optimiser son Annonce de Recrutement ?

Vous souhaitez optimiser votre Annonce de Recrutement pour la rendre plus efficace ? Découvrez trois techniques à mettre en place pour développer une stratégie d’excellence !

Recrutement 2020-12-07 Trouver un emploi en 4 étapes

Découvrez nos conseils pour trouver un emploi en 4 étapes, depuis la phase de recherche jusqu'à celle de l'entretien.