Recrutement

LinkedIn est un aimant à recruteur, apprenez à faire la différence

Bérangère Gonzalez Published on 2021-02-17

En 2021, LinkedIn reste LE réseau social professionnel incontournable. Je ne dirais qu’une chose : 722 millions d’utilisateurs. Vous vous rendez compte ? C’est énorme ! Que vous cherchiez un 1er job, à changer de carrière, trouver des partenaires business, vendre une formation, maintenir le lien avec vos collègues, bref, LinkedIn est the place to be. Pourquoi un tel succès ? Parce que tout le monde peut se créer un profil en quelques minutes et atteindre ses objectifs. Encore faut-il connaître les bases et quelques astuces pour aller plus loin que la plupart des autres. C’est exactement ce que je vais vous expliquer dans cet article. 


LinkedIn en bref


Parlons peu, parlons chiffres 

A la base, ce réseau social a été pensé pour que les professionnels et les entrepreneurs puissent facilement faire grandir leurs carnets d’adresses, trouver des opportunités d’affaires et soigner leur image de marque. Ça, c’était en 2003. 

Aujourd’hui, la plateforme compte 722 millions d’utilisateurs, dont 20 millions se situent en France. Côté recrutement (ce qui vous intéresse directement), on parle de 50 millions d’entreprises inscrites mais surtout d’un ratio de 9 recruteurs / 10 ayant un compte sur LinkedIn


3 raisons d’utiliser LinkedIn côté candidats

La question à vous poser est : est-ce vraiment utile d’avoir un profil LinkedIn ? Je rajouterais « un profil à jour, complet et détaillé ». La réponse est incontestablement : OUI, ne serait-ce que pour vous rendre un minimum visible auprès des recruteurs. Mais avant de parler de votre profil dans les moindres détails, précisons rapidement l’utilité d’être visible sur LinkedIn, pour vous, candidat, au delà de l’objectif de trouver un job : 

1. Vous créer une identité propre, une image de marque et la faire rayonner

2. Etoffer votre réseau de contacts, multiplier vos chances d’atteindre votre cible

3. Communiquer, rester informé et partager votre expertise 

LinkedIn n’est pas une plateforme sur laquelle il faut raisonner court terme. A l’instant T, vous recherchez peut-être un emploi et vous avez besoin d’aller vite, auquel cas je vous renvoie à la dernière section de l’article 4 actions activables immédiatement. Mais au delà de ça, LinkedIn est un réseau sur lequel votre profil évoluera avec les années. Si vous voulez tirer votre épingle du jeu, apprenez à vous mettre en valeur ET à être actif régulièrement


LinkedIn ou CVthèque, que privilégier ?

Les 2 ! Créer un profil LinkedIn complet et détaillé ne prend que peu de temps et cela vous servira toujours dans la mesure où : 1) votre profil est consultable partout / tout le temps et 2) un recruteur pourra télécharger un CV, au format PDF, à partir de votre profil LinkedIn.

Toutefois, nous ne pouvons que vous conseiller de mettre en visibilité votre CV sur des sites plus traditionnels comme Monster ou l’Apec, surtout si vous êtes en recherche active. Les recruteurs utilisent encore ces outils plus classiques. Quitte à compléter leur approche via LinkedIn en vérifiant certaines informations ou en approfondissant d’autres.

C’est d’ailleurs en général comme cela que cela fonctionne. Le recruteur aura trouvé votre CV sur un site d’emploi puis il vérifiera les informations d’après votre profil Linkedin (et cherchera d’autres informations comme des recommandations, votre contenu, etc.) ce qui lui permettra d’être rassuré et de passer à l’action, c’est à dire : vous appeler, ou, en rester là. 


Back to Basics


Les bases d’un profil attractif 

Je vous ai listé les critères incontournables pour que votre profil soit optimisé sur LinkedIn. Bien sûr, il est toujours possible de faire « plus » mais, démarrons par ce que j’appelle les basiques.


1. La carte d’introduction

Démystifions tout de suite ce terme, la carte d’introduction correspond à la partie supérieure de votre profil. Pour faire simple, c’est ce que vos visiteurs voient en tout premier. L’idée c’est de faire bonne impression tout de suite et mettre en valeur des informations clés et actualisées


Cette section compte 8 éléments :

- Le nom : oubliez les pseudonymes et utilisez votre nom complet pour être facilement trouvé

- La photo de profil : professionnelle, récente, au bon format et avec la bonne expression

- La bannière : adaptée à l’objectif, explicite, qui capte l’attention

- Le titre : il vous démarque des autres en 120 caractères, utilisez les bons mots clés

- Le poste actuel : récent et complet

- Les formations : valorisez l’ensemble de vos formations ET certifications

- Le lieu : indispensable quand on recherche un poste car les recruteurs ciblent par localité

- Les coordonnées : une adresse mail professionnelle et si voulu, un numéro de téléphone


2. Le résumé

Ah, le résumé est généralement l’étape que l’on aimerait bien zapper, vite si possible ! Contrairement à une idée reçue, le résumé n’est pas une redite du CV. C’est en réalité un pitch de présentation qui doit être soigné. C’est une entrée en matière qui doit donner envie aux recruteurs de vous contacter et d’en savoir davantage sur vous.

Quelques conseils pour travailler son résumé : 

- Rédigez-le, toujours. Ne laissez pas cet espace vide au risque de faire penser aux recruteurs que vous avez un profil « fantôme » et n’êtes jamais présent sur LinkedIn.

- Evitez les phrases bateau du type « Actuellement en poste chez XXX, je suis à l’écoute d’opportunité » qui n’ont pas vraiment d’intérêt, le résumé n’est pas une lettre de motivation.

- Utilisez des mots clés qui optimiseront le référencement de votre profil.

- Rappelez vos coordonnées pour faciliter la prise de contact.

- Soignez la mise en page et l’orthographe, c’est indispensable. Aérez le texte, utilisez des emoji par exemple pour dynamiser l’ensemble.

- N’hésitez pas à insérer un lien vers un portfolio, un site web, toute référence utile.

- Inspirez-vous de résumés qui vous ont plu mais ne les copiez pas, trouvez votre propre style.


3. Les compétences clés

Renseigner vos compétences est un moyen efficace de mettre en avant vos points forts et d’optimiser votre profil. LinkedIn vous donne la possibilité d’ajouter jusqu’à 50 compétences. Les membres qui le souhaitent pourront voter et recommander les plus appropriées. Vos compétences les plus appréciées apparaitront en priorité sur votre profil. 

Bon à savoir : les recruteurs ajoutent des compétences dans les offres d’emploi publiées. Faites matcher votre profil et l’offre d’emploi visée grâce aux compétences adéquates. 


4. Les recommandations

Une recommandation est un avis rédigé par un membre LinkedIn qui apparaitra sur votre profil comme une référence. L’objectif est de valoriser une collaboration, une expérience commune,… C’est un gage de professionnalisme. Une recommandation peut mettre en confiance un recruteur qui verra directement ce que les autres disent de vous. 

Apprenez à marketer vos collaborations et n’hésitez pas à solliciter votre réseau de 1er niveau (vos contacts directs) pour qu’il vous recommande. Cela servira d’avis vérifié.


La création d’un réseau utile

Je ne le répèterais jamais assez mais LinkedIn est un réseau SOCIAL, avec des interactions, des échanges directs et des contenus publiés. Vous ne pouvez pas passer à côté de vos contacts. Entretenir son réseau permet de faire des rencontres professionnelles, d’être la personne à qui on pense en 1er pour un nouveau poste, d’être valorisé et reconnu dans son domaine d’activité. Voyons ensemble comment développer efficacement son réseau. 


1. Stratégie d’acquisition de contact

LinkedIn fonctionne comme une toile d’araignée avec des contacts de 1er niveau (vos contacts directs), de 2ème niveau (l’ami d’un ami) et de 3ème niveau (l’ami de l’ami de l’ami). Avoir un large réseau qualifié permet de décupler la visibilité de vos prises de parole et facilite les nouvelles demandes de connexion. 

Oui mais, faut-il accepter / demander tout le monde en contact ? Comment augmenter la taille de son réseau efficacement ? 

Je vous conseille de définir au préalable le type de personnes que vous voulez côtoyer. Des recruteurs ? Des personnes qui exercent le même métier que vous ? Des collègues de travail ou membres de votre société ? Des concurrents ? Les possibilités sont infinies mais dès lors que vous avez en tête 2 ou 3 catégories de personnes, vos demandes de connexion seront facilitées. Vous connaîtrez votre cible et pourrez personnaliser vos demandes de contact, gagner du temps dans l’acceptation ou le refus de nouvelles connexions. 


2. Routine pour développer son réseau

Développer son réseau LinkedIn prend du temps. Au lieu de voir cette tâche comme quelque chose d’insurmontable, décomposez-là. Mon conseil ? Réseautez tous les jours, avec régularité. Demandez en contact 10 à 15 nouvelles personnes par jour en personnalisant votre demande (c’est à dire en l’accompagnant d’un message adapté). A la fin de la semaine, vous aurez en moyenne 50 nouveaux contacts, soit 200 personnes dans le mois. 


3. Doit-on accepter toutes les demandes de contact ?

Certaines personnes adopte une stratégie quantitative (le plus de personnes possibles) et d’autres une stratégie qualitative (uniquement les personnes qui correspondent à certains critères). L’idéal serait de faire du cas par cas. Tel professionnel pourra ne pas coller à vos cibles (recruteurs, collègues, concurrents par exemple) mais néanmoins vous apporter quelque chose, donc à réfléchir s’il y a un intérêt ou pas. Posez-vous la question « dans un évènement, aurais-je laissé ma carte de visite à telle personne ? ». Si la réponse est oui, acceptez-la. Sinon, déclinez l’invitation.


L’interaction avec les recruteurs 

1. Comment entrer en contact avec un recruteur sans le spammer ?

Il faut savoir que les recruteurs sont sur-sollicités à longueur de temps sur les réseaux sociaux. Par manque de temps, ils font un tri rapide dans les messages reçus, et souvent, ne répondent pas à l’ensemble des demandes. Côté candidat, ce silence est frustrant. Alors, pour réussir cette étape de mise en contact, je ne peux que vous conseiller de soigner votre message.

  1. Consulter réellement le profil du recruteur pour avoir une idée des profils qu’il recrute. Êtes-vous dans sa cible ? Si vous n’y êtes pas, ou si vous hésitez, consultez le site web de l’entreprise. Si vous êtes agent immobilier, ne sollicitez pas un recruteur spécialisé en développement informatique. Vous perdrez tous deux du temps.
  2. Les formules de politesse ne sont pas optionnelles. Un recruteur apprécie un bonjour, merci, svp.
  3. Attention à l’orthographe, relisez bien votre message avant de l’envoyer. 
  4. Les 300 caractères permis dans la demande de contact sont courts, allez à l’essentiel.
  5. Si possible, commencez une discussion avec le recruteur sans lui envoyer immédiatement votre CV. Il est plus facile de marquer les esprits en ayant eu au préalable un échange.


2. Comment détourner une entrée en contact direct (commentaire, like…) ?

Dans 95% des cas, vous demanderez le recruteur en contact, et lui enverrez votre CV dans la foulée. Sans échange, sans interaction, sans intérêt. Plutôt dommage car, à moins que vous ne soyez pile dans la cible, le risque d’échec est élevé. En revanche, vous pouvez contourner cette entrée en contact en commentant et likant des posts créés par des recruteurs. L’idée est de se montrer, de susciter l’attention du recruteur avant de lui dévoiler vos intentions. 

Vous pouvez par exemple poser une question à travers un commentaire, donner votre avis de candidat, créer une discussion ou un débat autour de sujets liés au recrutement. L’objectif étant de faire en sorte que le recruteur vous identifie au milieu de la masse. 


3. S’abonner à des hashtag dédiés à la recherche d’emploi

Sur LinkedIn, vous avez la possibilité de rechercher du contenu mais aussi de vous abonner à des hashtags. Saviez-vous qu’il existe toute une liste de hashtags dédiés à l’emploi ? Je vous en ai listé quelques uns juste ici :

- #iciçarecrute 

- #iciçarecherche

- #1semaine1CV

- #Recrutement

- #Recruteur

Dans la barre recherche, vous pouvez également taper des éléments comme « je recrute », ou « je recherche » ou « je propose un poste », puis sélectionnez « contenu » et avoir toute une liste de posts dans lesquels des recruteurs proposent des emplois. Tous les recruteurs ne publient pas d’offres d’emploi sur LinkedIn car le coût est élevé et beaucoup d’entre eux mettent directement les descriptifs de missions dans des posts LinkedIn. 


Travailler son Personal Branding


Créer du contenu pour sortir du lot 

99% des utilisateurs LinkedIn en France sont passifs et ne créent pas de contenu. Savez-vous ce que cela signifie ? Que créer du contenu est un excellent moyen de vous différencier. L’autre bonne nouvelle, c’est que la création de contenu peut se faire par étape. Il n’est pas obligatoire de publier un article ou un carrousel. Liker, commenter, partager sont des façons de créer et relayer du contenu. L’essentiel c’est d’être à l’aise avec l’exercice et de le faire avec régularité.

 

Soigner votre e-réputation

Le fait de vous démarquer et de jouer le jeu de LinkedIn veut aussi dire que vous acceptez une certaine mise en avant de votre personne. Comme je le dis régulièrement : à diplôme, expérience, parcours équivalent, ce qui fera la différence c’est votre personnalité. Alors apprenez à la travailler, à la valoriser tout en restant authentique. Il peut-être tentant de jouer un rôle sur le web, mais je vous encourage à trouver un juste équilibre pour limiter les déceptions.

Vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de vous valoriser et de travailler votre image ? Je comprends mais sachez que globalement, tout le monde, y compris vous, a une image sur le web. Faites un test, googlelisez-vous. En travaillant votre Personal Branding, vous prenez le pouvoir sur ce qui est dit sur vous.


Utiliser votre profil comme un portfolio

Sur votre profil LinkedIn, vous pouvez ajouter des médias comme moyen d’illustration. Ce peut être des photos, vidéos, articles, lien, documents… Pour les recruteurs, insérer des médias sur votre profil, est un excellent moyen d’accéder facilement à un portfolio de vos réalisations. C’est un vrai plus dans votre potentielle sélection parmi d’autres candidats. Vous montrez de quoi vous êtes capable et vous gagnez en visibilité. 


4 leviers activables immédiatement


Les offres d’emploi

Sur LinkedIn, vous avez accès à une multitude d’offres d’emploi (+ d’1 millions pour être précise), potentiellement adaptées à vous. Quand je dis « adaptées à vous », c’est à vos compétences, vos qualifications et vos aspirations. Si vous faites régulièrement les mêmes recherches, je vous conseille d’activer une Alerte Emploi, ce qui génère une alerte de recherche avec tous vos critères déjà enregistrés.

Quand vous consultez une offre d’emploi, la plupart du temps, une liste de compétences clés est indiquée. Elle est utile pour les recruteurs car ils gagnent du temps sur le matching des candidats. Mon conseil ? Si une offre vous plait vraiment, reprenez les compétences requises, intégrez-les à votre profil, demandez à votre réseau de les « recommander » et postulez. Vous aurez plus de chance d’être retenu de cette manière.


La mention « Ouvert aux opportunités »

Vous avez la possibilité d’annoncer ouvertement aux recruteurs que vous êtes à l’écoute d’opportunités. Quand un recruteur fait sa recherche de candidats (sourcing) sur LinkedIn Recruiter, il voit directement qui est ouvert à d’autres opportunités et qui ne l’est pas. Sachant qu’un candidat open sera plus facile à convaincre, à votre avis, qui le recruteur contactera-t-il en 1er ?

Comment être sûr que votre employeur actuel ne vous grille pas ? Si votre dernière expérience professionnelle est bien renseignée, avec la bonne entreprise, alors LinkedIn fera en sorte que les gens appartenant à cette société ne voient pas que vous êtes ouvert à d’autres opportunités. 


Le bandeau « Open Work »

C’est une nouveauté apparue en 2020 et déjà très utilisée sur le réseau.

LinkedIn a développé la fonctionnalité « open to work » qui permet d’ajouter un bandeau vert, facilement reconnaissable, à votre photo de profil. L’objectif ? Indiquer en un clin d’œil aux recruteurs que vous cherchez un job

Ce coup-ci, pas d’astuces pour que votre boss actuel ne voit pas cette photo. Soyez donc prudent si vous activez l’option.


Les groupes dédiés

En rejoignant un groupe, vous accédez directement à l’annuaire des membres et au moteur de recherche intégré. Quand on cherche un job, ou à en changer, le temps est une denrée rare et précieuse. Profiter gratuitement et simplement de ces informations peut vous donner une longueur d’avance dans la course. 

Vous pourrez réseauter tranquillement avec des personnes qui ont les mêmes objectifs ou centres d’intérêts professionnels que vous. En participant à des discussions, en partageant des informations, en publiant votre propre contenu, vous vous ferez remarquer et vous positionnerez comme un véritable expert de votre domaine / secteur.

Certains recruteurs cherchent des profils inscrits sur des pages écoles. Si votre école / université possède une page d’anciens élèves ou de rattachement à une promotion spéciale à laquelle vous avez participé, je vous encourage à en faire partie. Non seulement, vous maximiserez vos chances d’être trouvé mais vous rentrerez en contact avec d’anciens camarades à vous. Sympa non ?


Cet article vient faire une piqûre de rappel sur les raisons qui peuvent vous motiver à être actif sur LinkedIn et comment vous démarquer des autres candidats. Les recruteurs ont fait de LinkedIn leur terrain de recherche n°1 et vous auriez sans doute tort de ne pas en profiter. J’espère sincèrement que ces conseils porteront leurs fruits et que vous pourrez les activer rapidement car c’est sur la base du concret que cet article a été conçu. A très bientôt pour de nouvelles aventures sur Happy Hire !



Bérangère GONZALEZ

Happy Recruteuse en CDI et Happy Content Manager en Freelance. Je baigne dans l’univers du recrutement depuis 10 ans et je partage mes conseils et astuces sur mon blog et sur mon compte Instagram. Quand je ne crée pas de contenus pour les réseaux sociaux, j’aide les indépendants à booster leur Personal Branding. Passion recrutement & freelancing (sans oublier les licornes et les paillettes) !

Bérangère Gonzalez Published on 2021-02-17
Image placeholder

Poursuivre la lecture

Encore plus d'articles de Happy Hire

Recrutement 2020-11-02 Comment optimiser son Annonce de Recrutement ?

Vous souhaitez optimiser votre Annonce de Recrutement pour la rendre plus efficace ? Découvrez trois techniques à mettre en place pour développer une stratégie d’excellence !

Digital 2020-11-16 7 Métiers du Digital recherchés en entreprise

Le secteur du numérique est très en vogue sur le marché de l'emploi. Découvrez notre sélection de 7 métiers du digital recherchés par les entreprises.

Recrutement 2020-12-07 Trouver un emploi en 4 étapes

Découvrez nos conseils pour trouver un emploi en 4 étapes, depuis la phase de recherche jusqu'à celle de l'entretien.